Guide d’achat : Choisir son nettoyeur haute pression

Le nettoyeur haute pression est un allié indispensable pour laver voiture, meubles de jardin, vélo, façade de maison et autres surfaces. Aucune saleté ne résiste à cet outil des plus efficaces. Comment fonctionne cet appareil unique en son genre ? Voici tout ce qu’il y a à savoir.

Utilisation d’un nettoyeur haute pression : pour quels besoins ?

Comme son nom l’indique, le nettoyeur haute pression sert essentiellement à nettoyer. La conception de cet outil en fait un accessoire très utile pour enlever tous types de salissures. L’efficacité du nettoyeur varie néanmoins selon la surface. Certains appareils affichent des résultats exceptionnels pour les opérations d’entretien courant d’une cour, d’une terrasse ou d’une surface plane. D’autres, en revanche, semblent plus adaptés au nettoyage de meubles de jardin ou de façades.

Des appareils plus spécialisés sont conçus pour décrasser les sols de garage, les moteurs et les parois de piscine. Le marché offre plusieurs modèles de nettoyeur haute pression adaptés à tous les besoins. Il suffit de trouver le bon matériel avec l’équipement, le prix et le niveau de sophistication adéquats.

UtilisationPressionDébitType de nettoyage
Occasionnelle110-130 bars300-400 L/hVélo
Moto
Petite voiture
Mobilier de jardin
Régulière130-150 bars400-500 L/hGrosse voiture
Allée de jardin
Terrasse
Garage
Intensive+ de 150 bars+ de 500 L/hCamionnette
Façade
Toiture

Fonctionnement du nettoyeur haute pression

L’appareil projette de l’eau – chaude ou froide – à une vitesse élevée sur la paroi à nettoyer. L’impact du liquide suffit à enlever les salissures.
Les performances d’un nettoyeur haute pression dépendent ainsi de trois facteurs cruciaux : la puissance du moteur, la pression à laquelle l’eau est propulsée et le débit du liquide projeté.

La puissance :

Le nettoyeur haute pression s’appuie sur un moteur électrique pour propulser – et chauffer éventuellement – l’eau sur la surface ou l’objet à nettoyer. Les fabricants équipent leurs modèles de différents types de moteur, selon les usages de l’appareil.

Le moteur du nettoyeur haute pression entraine une pompe à piston, qui tourne sur elle-même et comprime le liquide situé à l’intérieur de la cuve de l’appareil. Plus le moteur est puissant, plus il est capable de libérer l’eau à une vitesse élevée.

La puissance du moteur est exprimée en Watts (W). Selon les usages, on trouve sur le marché des moteurs dont la puissance varie de 1400 à 2000 W. Les moteurs les plus puissants sont généralement destinés à des nettoyeurs conçus pour des usages spécifiques, comme le lavage de carrelage, de terrasse ou le décrassage d’un sol de garage.

La pression :

La pression correspond à la force avec laquelle l’eau est propulsée par le nettoyeur. Cette caractéristique s’exprime en bars (B). La capacité d’un appareil à enlever les saletés dépend en grande partie de la pression. Plus cette donnée est élevée, plus le nettoyeur est performant.
La pression d’un nettoyeur est intrinsèquement liée à la puissance du moteur et au débit de la pompe à piston.

Le débit :

Le débit d’un nettoyeur haute pression est le volume d’eau expulsé par l’appareil pendant une période donnée. Le débit s’exprime souvent en litres par heure (L/h). En suivant la même logique que la pression, un débit élevé est synonyme de plus d’efficacité. Les saletés se désincrustent plus facilement sous l’impact de l’eau, projetée à une vitesse élevée et en grande quantité.

Ces trois facteurs déterminent la performance réelle d’un nettoyeur haute pression, d’un point de vue purement mécanique. Ces données sont affichées bout à bout par les fabricants afin de faciliter le choix des utilisateurs finaux. Voici quelques indices de performance à surveiller selon l’usage du nettoyeur haute pression.

  • Pour un usage privé et occasionnel (vélo, voiture, terrasse, etc.) : Puissance : 1400-1800 W/ Pression : 100-120 bars / Débit : 300-400 L/h
  • Pour un usage régulier (terrasse, carrelage, gouttière et toiture) : Puissance : 1600-2000 W/ Pression : 120-140 bars / Débit : 400-500 L/h.

2 types de nettoyeur haute pression : électrique ou thermique ?

Le marché des nettoyeurs haute pression fourmille de fabricants et équipementiers qui proposent des appareils de toutes les gammes. Ces appareils peuvent être néanmoins rangés dans deux catégories distinctes, selon le type de motorisation :

Les nettoyeurs haute pression électriques :

Nilfisk C130Ces modèles sont équipés de moteur électrique alimenté par un câble domestique standard. Ce genre de nettoyeur utilise l’eau de robinet, qui peut être chauffée ou utilisée à froid.

Le nettoyeur haute pression électrique est simple à utiliser et facile à entretenir. Il en existe plusieurs versions sur le marché, du plus simple au plus perfectionné, plus tourné vers les usages professionnels.

Le seul bémol avec ce modèle concerne son mode d’emploi. L’obligation d’utiliser un câble électrique en contact avec l’eau pourrait décourager plus d’un utilisateur, même si les conditions de sécurité de l’appareil ne sont pas compromises. Cet appareil présente aussi l’inconvénient d’être assez gourmant en électricité, si l’on se réfère à la puissance électrique qu’il lui faut pour fonctionner.

Les nettoyeurs haute pression thermiques :

Nettoyeur ProfessionnelLe nettoyeur haute pression thermique utilise un moteur diesel ou essence, en lieu et place d’une propulsion électrique. L’absence de câble confère à ce modèle une plus grande autonomie et une maniabilité incomparable.

Le moteur thermique offre par ailleurs une puissance accrue. Là où les nettoyeurs haute pression électriques se contentent d’une puissance autour de 2 000 et 2 500 W, les appareils de ce type bénéficient d’une puissance de 5 à 5,5 CV, soit plus de 3 600 W. Ces particularités font du nettoyeur haute pression thermique un appareil plus adéquat pour les usages intensifs.

L’entretien

Un nettoyeur haute pression demande un minimum d’entretien pour fonctionner correctement. Voici quelques conseils pratiques qui pourraient rallonger la durée de vie de cet appareil :

  • L’ajout d’une solution anti-calcaire dans la cuve serait judicieux pour les appareils utilisant de l’eau chaude.
  • Il est essentiel de toujours respecter les limites de capacité de l’appareil.
  • Préserver le nettoyeur du gel et de la pluie.
  • Utiliser uniquement les détergents conseillés par le fabricant
  • Par dessus tout, toute opération de maintenance ne peut être faite si l’appareil n’est pas éteint.

Les accessoires

Plusieurs accessoires permettent d’optimiser les performances d’un nettoyeur haute pression. En voici quelques-uns :

  • les brosses pour terrasse, pour mieux désincruster les saletés sur la terrasse
  • les cannes télescopiques, pour faciliter les travaux en hauteur
  • des déboucheurs de canalisation
  • les kits de sablage
  • les buses à jet pulvérisé ou droit
  • les brosses à main

Les différentes marques :